“Eclipse”

Un temps éphémère qui passe, une transition, une naissance… ouverture même.
Depuis la Guerre en Ukraine, cette tempête quasi infernal,aride laisse derrière les désastres et rouilles. L’ouverture se penche sur le temporaire des choses et passages d’évènements. Une rivière passante néottie et continue son cycle perpétuelle.

Serge Gilles Richard-Eclipse - closed

“Éclipse “
Métal, verre et synthétique 2022

Eclipse” is a contemplation on the transience of time, the process of transition, and the concept of birth as an opening. The devastating impact of the war in Ukraine has left behind a trail of destruction and decay, represented by the infernal and arid storm. This serves as a metaphor for the fragile and precarious nature of life and events.

Amidst the chaos and uncertainty, the passing river serves as a symbol of hope and renewal. It cleanses and continues its perpetual cycle of life, reminding us of the resilience and adaptability of the human spirit.

Through this artwork, the artist invites us to reflect on the complexities of humanity in transition, and the ways in which we navigate the ever-changing landscape of life.”

Serge Gilles Richard-Eclipse - opened

“Éclipse” est une réflexion sur la fugacité du temps, le processus de transition, et la naissance en tant qu’ouverture. L’impact dévastateur de la guerre en Ukraine a laissé derrière lui un sillage de destruction et de décomposition, représenté par la tempête infernale et aride. Celle-ci est une métaphore de la nature fragile et précaire de la vie et des événements.

Au milieu du chaos et de l’incertitude, la rivière qui s’écoule est un symbole d’espoir et de renouveau. Elle nettoie et poursuit son cycle de vie perpétuel, nous rappelant la résilience et l’adaptabilité de l’esprit humain.

“Éclipse” est une invitation à réfléchir sur les complexités de l’humanité en transition et sur les façons dont nous naviguons dans le paysage en perpétuelle évolution de la vie.

  • “Eclipse” est présentement en exposition à la Galerie Colline, du 9 juin jusqu’au 1er novembre 2022 /
    “Eclipse” is currently on display at Galerie Colline, from June 9 to November 1, 2022 Lire plus/read more… l’Exposition collective estivale.

Exposition collective estivale

Serge V Richard | “Eclipse” | Metal, Glass & Synthetics 2022


Galerie Colline, le jeudi 9 juin 2022, lors d’un 5 à 7 !!

(English will follow)

La Galerie Colline présente du 9 juin jusqu’au 1er novembre 2022, l’Exposition collective estivale.

Nous invitons toute la population au vernissage le jeudi 9 juin 2022, de 17h à 19h. Bouchées et rafraîchissements seront servis à l’occasion de cette soirée.

L’Exposition collective estivale regroupe une quarantaine d’œuvres réalisées par 27 artistes de la région du Madawaska : Albert Belzile, Simone Bourque, Michel Carrier, Georges Cyr, Nicole Dubé, Estelle Dumont-Paillard, Carole Fournier, Eveline Gallant Fournier, Louise Giroux, Renée Guimond-Plourde, Patricia Lavoie, Noëlline Lebel, Andrée Lebrun, Vicky Lentz, Jeannette Levasseur, Claudia Haddad-Lolot, Flora Haddad-Lolot, Francine Martin, Christian Michaud, Gaëtane Michaud LeGal, Sandra Nadeau, Céline Ouellette, Suzanne Pelletier, George Pérusse, Serge V. Richard, Marie-Andrée Roy, Danielle Saulnier, France Smyth, Charles Thériault, Réjean Toussaint, et Margaret Walsh.

Cette exposition se veut une grande fête collective pour souligner le dynamisme de notre communauté artistique. Soyez au rendez-vous!

Pour vous tenir au courant des activités de la Galerie Colline, nous vous encourageons à aimer et consulter notre page Facebook et à visiter notre site web à www.galeriecolline.com.

La Galerie Colline est située dans le Musée historique du Madawaska, à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston.


The Galerie Colline presents from June 9 to November 1, 2022, the Summer Group Exhibition.

We invite everyone to the opening on Thursday, June 9, 2022, from 5 to 7 pm. Food and refreshments will be served during the evening.

The Summer Collective Exhibition is comprised of some forty works by 27 artists from the Madawaska region: Albert Belzile, Simone Bourque, Michel Carrier, Georges Cyr, Nicole Dubé, Estelle Dumont-Paillard, Carole Fournier, Eveline Gallant Fournier, Louise Giroux, Renée Guimond-Plourde, Patricia Lavoie, Noëlline Lebel, Andrée Lebrun, Vicky Lentz, Jeannette Levasseur, Claudia Haddad-Lolot, Flora Haddad-Lolot, Francine Martin, Christian Michaud, Gaëtane Michaud LeGal, Sandra Nadeau, Céline Ouellette, Suzanne Pelletier, George Pérusse, Serge V. Richard, Marie-Andrée Roy, Danielle Saulnier, France Smyth, Charles Thériault, Réjean Toussaint, and Margaret Walsh.

This exhibition is a great collective celebration of the dynamism of our artistic community. Don’t miss it!

To keep up to date with Galerie Colline’s activities, we encourage you to like and visit our Facebook page and our website at http://www.galeriecolline.com.

“Ombre” Galerie12

« L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. »
« Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection. La vie nécessite pour son épanouissement non pas de la perfection mais de la plénitude. Sans imperfection, il n’y a ni progression, ni ascension. »

Carl Gustav Jung

A partir d’œuvres antérieures je superpose sur dessins au graphite une pellicule semi transparente sensible à la lumière.

Cette série d’œuvres représente le temporel et la transformation de temps passé en solitude. Ces filtres superposés et ombragés aux dessins sur papier suggèrent nos différents blocages à la lumière des choses et événements ou émotions vécues.
Voilé d’une intimité encore fragile les dessins presque caché par ces espaces blanchissent ou ombrageuses sujet à l’intensité de la lumière présente changent de couleur et d’intensité. À la fois symbolique et littéraire, chaque œuvre prendra au fil des temps plus de noirceur et intensité de son environnement.

  • L’éphémère et le temporelle de la vie
  • L’ombre
  • Subtilité entre soi et son âme
  • Mémoires
  • Voiles

(Sensible à la lumière / Light Sensitive)

Dans la même optique que la série “Enveloppé d’une fragilité humaine” Ces dessins rédigés dans l’intimité d’un temps passé se retrouvent dans la lumière avec précautions et réservations.

“Ces œuvres furent créées à partir d’écoute personnelle, transmises sur la toile très librement et spontanément et recouvertes d’un voile semi-transparent, symbolisant autant les secrets entre soi que l’hésitation à se montrer trop nu et vulnérable aux jugements des autres.”

“Osmos” et “magie intime” à Caraquet. Constellation bleue-Galerie Bernard-Jean

Une exposition de connections

Danielle Saulnier   Serge V. Richard
4 novembre – 10 janvier 2021
Installation multi médias

Danièle Saulnier est originaire de Hearst, Ontario,  Serge V. Richard est originaire de St-Louis-de-Kent au Nouveau-Brunswick. Ils forment un couple et sont établit à Kedgwick NB où ils pratiquent leur art. Ensemble, ils présentent Osmos et Magie intime.

L’exposition ‘Osmose’ est un monde biologique qui contribue au sens de l’équilibre et de l’harmonie dans un contexte contemporain où la vie va parfois trop vite. Le processus de l’osmose apporte l’expérimentation de l’Art Écologique: des fleurs, des feuilles et des minéraux sont enveloppés et attachés avec des fils de coton pour être bouillis afin de teindre le textile qui va ensuite être brodé de façon intuitive. Attirée depuis longtemps par la géométrie dans la broderie et la courtepointe, l’artiste cultive ces métiers féminins traditionnels que l’on retrouve dans toutes les cultures. Sa mère était très habile à tricoter, crocheter, coudre et parfois elle défaisait ses vieux vêtements pour lui refaire un manteau chaud ou une belle robe. À cette époque, il s’agissait d’économiser. Aujourd’hui, cet héritage est présenté par le recyclage de vêtements avec l’intention de se prendre soin pour se retrouver dans un espace sacré et connecter à la nature. Broder à la main permet de pratiquer le mouvement lent, de ralentir et favorise la méditation en pleine conscience.

L’exposition duo comprends aussi la série de photos de Serge V. Richard appelée ‘Magie Intime’ qui présente les oeuvres de Danielle Saulnier. Les détails microscopiques des photographies de broderies prises sur une surface d’un millimètre carré dévoilent des petits mondes cellulaires. “Fasciné par les détails et les parchemins quasi microscopiques à l’intérieur des oeuvres de l’exposition “Osmose” de Danielle Saulnier, je m’aventure dans de petits mondes d’environ un pouce carré. Je découvre alors: éclosions, spirales, montagnes, cellules, petites graines, racines et mêmes, certains passages secrets. Suffit de goûter à l’intimité et du temps passé …précisé par chaque mouvement de fil en aiguille patiemment tissé, je reflète sur le travail artistique de ma conjointe.”

“Magie intime” est une invitation à regarder de plus près pour ensuite entrer dans l’installation “Osmose” laquelle comprend cinq groupes d’oeuvres qui s’apparentent à l’art traditionnel et universel des textiles.

Article de Created Here

“Serge V. Richard et Danielle Saulnier sont des artistes qui sont aussi un couple qui vivent à Kedgwick, N-B. Chacun de leur côté, ils sont une fontaine de créativité. Il est photographe, graphiste, illustrateur, artiste (etc etc) et elle travaille avec la couture, broderie, teinture naturelle, (etc etc). Ensembles, ils s’inspirent et s’encouragent dans leur pratique créative.

J’ai eu la chance de rencontrer Serge et Danielle un jour quand …
Cliquez ici pour en savoir plus … / English version link